Revenir de Florian Oger dans la collection Romans

Illustration du roman Revenir de Florian Oger édité aux Editions du Carnet à Spirale.
Partagez !
RSS
EMAIL
Facebook
Google+
https://editionsducarnetaspirale.com/revenir-de-florian-oger-collection-romans/
Pinterest
LinkedIn

Alphonsine est atteinte d’Alzheimer.
Quelques années avant que son état de santé n’atteigne son point de non-retour, elle fait écrire sa biographie, déjà parsemée de quelques oublis et confusions inhérents aux balbutiements de sa maladie.

Alphonsine se raconte de sa naissance en 1928 au cœur d’un Paris foisonnant d’innovations dans la charcuterie-boucherie de ses parents juifs, à la maison de retraite de Bretagne où ses jours se terminent. La montée de l’antisémitisme, l’exode, la déportation, le retour des camps… Les souvenirs sont nombreux, pesants et ils se mélangent. Si elle pouvait seulement ne jamais les oublier…

Florian Oger traite ici d’un sujet sensible : La Shoah narrée par une femme aux portes de l’oubli . Ce roman est un hymne à la vie.

 

Découvrez Revenir, le roman de Florian Oger édité aux Éditions du Carnet à Spirale

Revenir de Florian Oger ; la trace d’une mémoire collective avec un sujet fort : la Shoah

Pour son premier roman, Florian Oger a choisi de mettre au cœur de son intrigue la mémoire. Il est écrit comme le journal d’une vie, la vie d’Alphonsine, une grand-mère atteinte d’Alzheimer qui, au soir de sa vie, tente coûte que coûte de se souvenir.

Revenir c’est une trace : la trace d’un siècle qu’Alphonsine a traversé de sa naissance en 1928 jusqu’à sa mort en 2016, la trace de l’histoire, celle de la Shoah à laquelle Alphonsine a survécu, la trace de sa propre vie, sa propre histoire qui s’efface lentement, insidieusement à cause de la maladie d’Alzheimer

Revenir c’est une trace écrite d’une mémoire finalement collective qui ne peut s’effacer, qui doit être transmise de générations en générations. Mais c’est aussi un hommage aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer qui luttent contre elle comme contre des moulins à vent.

La transmission comme un devoir pour ne pas oublier, pour ne pas s’oublier.

«À l’heure où l’on aurait tendance à oublier ce qu’il s’est passé, la maladie d’Alzheimer me paraissait intéressante à combiner avec la problématique de la mémoire de la Shoah. Je suis résolument optimiste, je crois que l’humanité est capable de se souvenir pour ne jamais recommencer les mêmes erreurs. Même si la maladie parvient à ôter les souvenirs d’Alphonsine, ils sont couchés sur papier pour l’éternité.»

L’auteur : Florian Oger

Florian Oger, auteur de Revenir publié aux Éditions du Carnet à Spirale

Jeune auteur de 26 ans, Florian est diplômé d’un master d’histoire-géographie. Il est professeur des écoles.

Le démon de l’écriture le prend dès son plus jeune âge à 8-9 ans. Il s’amuse à écrire des histoires, notamment de nouvelles aventures de ses héros favoris comme Le Roi Lion ou des scénarios de BD comme Astérix. Comme beaucoup d’enfants de sa génération il lit et grandit avec Harry Potter, devient fan de fantasy. Ses maîtres sont J.K. Rowling, J.R.R. Tolkien, C.S. Lewis ou J.M. Barrie.

Son premier roman jeunesse – écrit à quatre mains avec Ludovic Baudouin – rend hommage à ces univers, La quête du vœu, aux éditions Verte Plume.

Il écrit essentiellement pour la jeunesse des albums et des mini romans. Son métier lui permet d’être au plus près des centres d’intérêt des jeunes lecteurs. Certains de ces ouvrages sont en cours d’édition.

Revenir est son premier roman adulte.

L’auteur a utilisé la documentation accumulée dans le cadre de ses études d’histoire, il a effectué une recherche historique sur Hitler, sur la Shoah et sa mémoire dans le cinéma contemporain. Pour le personnage d’Alphonsine, Florian s’est inspiré de sa propre grand-mère.

Florian dans la Spirale #Storytelling#

Un petit extrait du roman ? C’est par ICI.

Une présentation en vidéo ? C’est par .

Du côté de chez Florian (à venir du 27 novembre au 1er décembre)

Les chroniques littéraires * Dans la presse * Sur les ondes

Suivre l’auteur sur Facebook

Photo d’illustration et photo de l’auteur : © Frédérick Lejeune
Site web
du photographe
Photo de l’auteur : © Léandre Leber
Site web
du photographe
Communiqué de presse : Armelle Chatel
Couverture et composition : Jade C.L.
Visuels et Storytelling : Mu

 

La cerise sur la Spirale : Mamie Marthe découvre sa tête sur le livre !